fr-Expo HB4FR - collection historique militaire - HB4FR

Nous voulons intéresser les jeunes pour les sciences, la technologie et la radio
Wir wollen die Jugend für die Wissenschaft, die Technik und den Amateurfunk interessieren
We want to interest young people in sciences, technology and radio
Logo HB4FR
HB4FR
"Clin d'Ailes"
Swiss Air Force Museum
HAM Radio Club
Payerne - Switzerland
Aller au contenu
Expo HB4FR - collection historique militaire

La collection radios HB4FR d’époque des Forces Aériennes Suisses
article publié par notre rédacteur Fritz, HB9TNA, dans notre journal HB4FR - QUA 2-2018

Notre club est doté de matériel radio d’époque purement militaire des Forces Aériennes Suisses (FA). Ce matériel provient de notre ami et membre d'honneur Kurt Ernst, ancien instructeur des FA à Payerne. Kurt n’a jamais trompété qu’il nous avait légué ce matériel, sauvé à travers les années de la poubelle et des marchands de ferraille.

Kurt Ernst était instructeur en électronique sur les appareils radio de nos avions militaires. Avec la mise hors service respectivement la revalorisation des aéronefs, il voyait disparaître le vieux matériel dans des caves et dépôts. Heureusement, notre ami avait vite compris qu’il fallait éviter à-ce-que cet équipement disparaisse pour toujours. Conscient que sans la radio, il n’y aurait jamais eu une aviation moderne, ni civile, ni militaire, Kurt avait commencé par réunir des exemplaires de ces appareils, de sorte qu'un jour ils pourraient « raconter » à nos descendants et aux personnes intéressées le développement de la technologie radio dans notre force aérienne : Ce fut tout simplement une prévoyance intelligente et habile !

Mais notre ami Kurt s’était également rendu compte que seulement garder l'équipement n'était pas suffisant. Il fallait aussi préserver les connaissances techniques sur ces joyaux de la technologie. Durant de longues soirées d'hiver à la maison, petit à petit non seulement une documentation méticuleuse avait émergée, mais de nombreux appareils ont été nettoyés et remis à neuf par lui, dans son garage spacieux, de sorte qu'ils étaient à nouveau présentables. Comme si cela ne lui suffisait pas encore, il avait photographié tous ces appareils afin de créer une documentation professionnelle impressionnante et complète. Voilà qui témoigne d’une grande passion d’un homme de métier prévoyant !

Vinrent un jour les grands bouleversements provoqués par le programme « Armée 95 ». Du coup, les utilisateurs de longue date des infrastructures de l’aérodrome militaire n’étaient plus les maîtres des lieux. Il faillait libérer des locaux et des magasins. Le garage de notre ami Kurt n’étant vraiment pas assez grand pour contenir le matériel accumulé, et ce dernier pas vraiment sa propriété, il se faisait des soucis.

Entra sur scène notre président Herbert, HB9BOU, alors chef Radar sur place, contacté par Kurt. Herbert savait, qu’après la mise-hors-service du Hunter en 1994, des anciens pilotes de l’escadrille 5, réunis dans l’association « La cinquième escadrille », avaient le désir de sauver un Hunter de la démolition. Dans le courant de l'année 1995, grâce au soutien des Forces aériennes et du Département Militaire du Canton de Vaud, l'Association se voyait attribuer le HawkerHunter MK-58, J-4078, en parfait état de vol. Aussi, l’idée de créer un musée de l’aviation militaire à Payerne était venue. Avec la collaboration d’HB9BOU, le matériel d’époque réunis et remanié par Kurt fut déplacé « en lieu sûr », pour y attendre la construction d’un musée.

Le 25 avril 2003, le musée « Clin d’Ailes » fut inauguré – sans aucun appareil radio en exposition ! Il fallait attendre encore le grand événement « Opération ARRIS-GYB » du groupe radioamateur HB9FR de 2006, organisé au musée et dans l’aula du Gymnase de la Broye (GYB), sous la houlette de Herbert, HB9BOU. Durant la préparation de cet événement, notre ami et membre d'honneur du club Raymond Luisier avait attiré notre attention sur le fait qu'il manquait une exposition au musée, mettant en valeur la signification de la radio pour l'aviation moderne. Il fallait donc absoluement réaliser cette exposition. Sitôt dit, sitôt fait : le 2 décembre 2006 le « HB4FR ‚Clin d’Ailes‘ Swiss Air Force Museum HAM Radio Club » fut fondé. Un des membres fondateurs : justement notre ami Kurt Ernst – et avec lui sa précieuse collection !

Nous devons un tout grand merci à Kurt Ernst pour avoir sauvé de la casse et de l’oubli ce matériel radio et de l’avoir mis à disposition d’HB4FR pour qu’il soit exposé dans le musée d’aviation militaire « Clin d’Ailes ».



Parmi une bonne quarantaine d’appareils, celle-ci comprend un vrai bijou : la première station radio de bord installée dans un avion de notre aviation militaire. Il s’agit de la station radio de bord FG-I (Funkgerät I), un récepteur-émetteur en ondes longues.

HB9BOI - Michel, HB9DBB - Jean-Michel, HB9TNA - Fritz et HB9TYR - Renato, membres du Club,  ont également contribué à létoffer nos collections. Raymond, HB9DMN, membre du club, nous met régulièrement des appareils de sa magnifique collection privé de radios historiques à disposition.

Un écran tactile sert comme borne d'information pour les visiteurs qui désirent en apprendre plus sur les appareils exposés. Comme exemple vous trouvez ci-dessous les données techniques du FG-I telles qu'elles sont visibles sur l'écran tactile. Venez nous trouver au musée pour voir quels appareils sont actuellement exposés et pour découvrir leur histoire.

FG-I
Radio de bord (émetteur-récepteur) Ondes Longues (OL), données techniques :
première radio de bord engagée par les Forces Aériennes Suisses !!!
Année de construction :1928 / 1929
Engagé de :1930 - 1937
Fabriqué par :Telefunken, Berlin
Plage de fréquence :0,230 MHz - 1 MHz (1300 m - 300 m)
Modulation :
Morse (A1) et Modulation d'amplitude (A3)
Puissance d'émission :100 Watts
L'observateur transmettait des groupes de lettres en code morse vers la station terrestre.
L'exploitation en téléphonie à rapidement été introduite.
Alimentatin de l'appareil :
Générateur à hélice

Le générateur de courant continu était monté sur la voilure ou le train d'atterrissage. Un  nombre de tours constants à 4800 tous/min était maintenu au moyen d'une  hélice à pas variable, réglée par la force centrifuge.

Tensions de sortie:
                                                                                  
1500 VDC, tension continue pour les tension anodiques                                                                                
14 VDC, tension continue pour le chauffage des tubes de l'émettuer et du récepteur                       

80 VAC, tension alternative pour le chauffages des tubes du modulateur
Ciruit de lissage :
Ce circuit permettait d'abaisser et de lisser les  1500 VDC au moyen d'une chaîne de résistances à 90 VDC pour fabriquer la  tension anodique du récepteur.  
Il était possible d'ajuster la tension de chauffage des tubes à 10 VDC au moyen de résistances variables.
Emetteur :
Emetteur ondes longues à 2 étages pour la télégraphie non modulée (A1), la télégraphie modulée (A2) et la téléphonie (A3).
L'accord de l'émetteur était réalisé en vol par l'observateur au moyen d'un ampèremètre dans le circuit d'antenne.
Récepteur :
Récepteur à amplification directe ondes longues à trois étages (étage HF, Audion, étage BF) avec contre-réaction.
Antenne :
Antenne tractée rétractable. Câble en acier long de 70m pourvu d'un poids de 500 grammes à son extrémité.
L'appareil radio FG-I était en fonction dans les aéronefs suivants :
(passez avec la souris au-dessus de l'avion pour afficher le type)
HAM Radio :
Amateur Radio is „Communications Superpower".
The Radio Amateurs are the eyes and the ears of the
world in time when all other information channels are silent.

(Kristalina Georgieva, EU-Commissioner)
© 2011 / 2018 by HB4FR
Logo HB4FR we provide Space for Kids
Retourner au contenu