fr-Activités- La radioamateur - Comment devenir - HB4FR

Nous voulons intéresser les jeunes pour les sciences, la technologie et la radio
Wir wollen die Jugend für die Wissenschaft, die Technik und den Amateurfunk interessieren
We want to interest young people in sciences, technology and radio
Logo HB4FR
HB4FR
"Clin d'Ailes"
Swiss Air Force Museum
HAM Radio Club
Payerne - Switzerland
Aller au contenu
Activités - La radioamateur - comment devenir

Comment devenir radio amateur en Suisse ?

Beaucoup d'opérateurs radio amateur ont découvert ce hobby plutôt par hasard. D'autres y sont arrivés à travers leur formation professionnelle, et d'autres encore sont « tombés dans l’assiette » dans  le cadre de leur service militaire avec les troupes de transmission. Chacun a donc fait sa propre carrière personnelle.

Pour obtenir une concession, les radioamateurs doivent être en possession d'un certificat de radiotéléphoniste valable. Les examens sont organisés par l'Office Fédéral de la Communication (OFCOM). Ces examens couvrent les domaines fondamentaux de l'ingénierie électrique et électronique ainsi que des règles sur la construction et l'exploitation de la station de radio.

En Suisse, il existe deux niveaux différents : une licence d’entrée à puissance limitée (HB3)et la « grande licence » (HB9).

Les indicatifs d'appel, personnels et uniques, que le radio amateur  reçoit avec sa concession, et qui commencent par le préfixe « HB3 », sont alloués aux titulaires de licence d'entrée. Ainsi, l'opération est possible sur les ondes 2m et 70cm. A partir du 1er Janvier 2008 en Suisse, aussi les bandes des ondes courtes 160m, 80m, 15m et 10m ont été  libérés, tandis que la puissance est limitée à 100 Watts.

Pour la « grande licence HB9 », les exigences du test sont plus élevées. Cependant, elle permet le fonctionnement sans restriction sur toutes les fréquences assignées et ceci jusqu’à une puissance de 1000 Watts.

Pour les activités sur les ondes courtes, la capacité de trafiquer en code Morse n’est plus nécessaire depuis 2003. Cependant, le code Morse est toujours maintenu comme un mode traditionnel et très répandu.

Sur le site Internet de l'OFCOM on trouve toutes les information nécessaires concernant les exames, y compris des exemples et les textes des lois à connaître.

Les connaissances nécessaires peuvent être acquises soit dans les écoles  appropriées, par des cours de correspondance ou en suivant des cours  qui sont offerts par certaines sections cantonales de l'Union des Amateurs Suisses d'Ondes Courtes (USKA).

Contacts

L’idéal est le contact direct avec un opérateur de radio amateur actif.  Il suffit de traverser villes et villages à yeux ouverts dirigés vers les toits pour découvrir des radioamateurs. Pas de station amateur sans  plus ou moins grandes antennes, verticales ou des constructions souvent  assez grandes et frappantes…

Les clubs locaux sont également des points de contact idéaux. Sur le site Internet de l’USKA on trouve la liste des clubs affiliés et leurs adresses.

De la polyvalence du radio amateur

Le "hobby" de radioamateur est un loisir très polyvalent qui se combine avec de nombreux autres activités.

L'éventail des connaissances théoriques et pratiques du radioamateur s'étend des équations de Maxwell à travers l'électrotechnique, l'électronique, la science de la propagation des ondes électromécaniques, la technique radio jusqu'à la pointe chaude du fer à souder.


HAM Radio :
Amateur Radio is „Communications Superpower".
The Radio Amateurs are the eyes and the ears of the
world in time when all other information channels are silent.

(Kristalina Georgieva, EU-Commissioner)
© 2011 / 2018 by HB4FR
Logo HB4FR we provide Space for Kids
Retourner au contenu