fr-INFOS - HB1BCG - HB4FR

Nous voulons intéresser les jeunes pour les sciences, la technologie et la radio
Wir wollen die Jugend für die Wissenschaft, die Technik und den Amateurfunk interessieren
We want to interest young people in sciences, technology and radio
Logo HB4FR
HB4FR
"Clin d'Ailes"
Swiss Air Force Museum
HAM Radio Club
Payerne - Switzerland
Aller au contenu
INFOS - HB1BCG

On peut certainement dire que le temps de la communication radio  moderne a débuté avec la première transmission transatlantique réussie d'un message sur des fréquences à ondes courtes dans la nuit du 11 au 12 décembre 1921.

L'indicatif de la station amateur à Greenwich (Connecticut USA) était alors 1BCG.

C'est pour honorer une page importante de l'histoire de la radicommunication sur ondes courtes que nous avons demandé l'indicatif HB1BCG à l'OFCOM Suisse.  Un merci particulier va à l'OFCOM pour cette autorisation temporaire.




Friedrich Friedli, HB9TNA, membre d'honneur, caissier du club et rédacteur de notre bulletin QUA, était intéressé a en savoir plus sur l'exploit des pionniers de ce premier message transatlantique sur ondes courtes.

Voici le résultat publié dans notre bulletin QUA :




Dans la nuit du 11 au 12 décembre 1921, le signal de la station amateur 1BCG de Greenwich (Connecticut USA) est entré, à Ardrossan (Ecosse), dans l'histoire de la radio en tant que première transmission transatlantique réussie d'un message, sur des fréquences à ondes courtes. Elle a eu lieu dans le cadre des essais menées par des radioamateurs américains et britanniques.

 
Il est vrai que la première liaison radio transatlantique bidirectionnelle avait déjà été établie en 1906 entre Machrihanish GB et Brant Rock, Massachusetts (USA), lors d'expériences menées par l'inventeur Reginald Fessenden. Cependant, cette liaison avait requis d'énormes antennes et de grandes quantités d'énergie, et avait même nécessité la construction d'une petite centrale électrique à vapeur sur le site. L'émetteur de Fessenden à Brant Rock aurait commencé à 50 kHz (𝜆 = 6km), puis serait passé à 75 kHz (𝜆 = 4km), à 500 Watts.

L'importance de ces essais transatlantiques de radioamateurs réside dans le fait que les transmissions entendues à Ardrossan ont été réalisées avec une puissance beaucoup plus faible, des fréquences plus élevées et un équipement plus simple. Ils étaient, pour ainsi dire, le prélude au DX et aux expéditions DX !

Le texte suivant sert uniquement à donner au lecteur une information introductive sur ces événements uniques de l'histoire du radioamateurisme, pour ne pas dire de la radio tout court, afin de comprendre de quoi il s'agit exactement.

---> pour lire la suite de l'article de Friedrich, HB9TNA, paru dans le QUA 3-2021 : c'est ici

L'histoire complète (19 pages) passionnante et aventureuse de ces radioamateurs passionnés par la communication sans fil avec leur esprit de pionnier, leur soif d'aventure, leur persévérance et leur volonté de faire des sacrifices, a été recherchée et écrite par Friedrich Friedli, HB9TNA.

Elle vous en dira encore beaucoup plus sur cette aventure passionnante et peut être téléchargée  -->   ici  ,gracieusement mise à disposition par Friedrich, HB9TNA.

 

La station 1BCG à Greenwich (CT-USA)





La station de réception à Ardrossan Pearson

Crédit pour les images : ARRL et HB9TNA

HAM Radio :
Amateur Radio is „Communications Superpower".
The Radio Amateurs are the eyes and the ears of the
world in time when all other information channels are silent.

(Kristalina Georgieva, EU-Commissioner)
© 2011 / 2021 by HB4FR
Logo HB4FR we provide Space for Kids
Retourner au contenu